lundi 27 août 2012

Français de souche , cette expression qui ne veut rien dire !



Je suis tombée aujourd'hui sur un article du journal "Le point" très intéressant et qui met à terre toutes les idées de cette histoire de " français de souche" . C'est un concept dont on entend de plus en plus parler et qui moi m'horripile !

Comme le dit très justement l'article , on voudrait mettre dans cette catégorie uniquement les gens qui nous arrangent ...J'ai souvent pensé à ce que signifiait "être français" , comme tu le sais j'ai une passion pour la généalogie et mes recherches me poussent souvent à réfléchir aux origines dans le sens global du terme .

Comment peut on déterminer aujourd'hui que quelqu'un est français ? Certes il y a la loi qui parle de droit du sol , qui dépend du périmètre du pays au moment de la naissance . Et puis il y a une catégorie de personne pour qui seul le nom , la couleur de peau comptent....Aujourd'hui , beaucoup de gens disent ne pas être raciste mais ils ne considèrent pas quelqu'un comme français si il n'est pas blanc...Aujourd'hui dans les journaux , on nous signifie toujours les origines  de la personne si celles ci ne sont pas directement françaises...Aujourd'hui des gens se sentent dans l'obligation de changer de nom pour qu'on les considère comme français.

Pour moi , tout ça est ridicule dans le sens où comme le rappel justement le journaliste du point , la France a eu des frontières qui n'ont cessé de changer au fil de l'histoire , le territoire a été envahi à de multiples reprises. Le comté de Nice était encore assez récemment italien alors que certaines villes du Sénégal étaient françaises depuis la révolution ....doit on alors considérer que les Niçois , même ceux d'aujourd'hui ne sont pas français ? Je ne crois pas non !

La population française on le sait est un brassage de peuples barbares , que ce soit les Huns , les Ostrogoths , les normands ...comment en connaissant ce mélange culturel pourrait on se prétendre plus français qu'un autre uniquement en se basant sur des critères physiques ? Je suis née blonde aux yeux bleu/vert car issue d'un brassage d'ancêtres nordiques , je ne suis donc pas une française pure souche et pourtant mes caractéristiques physiques jouent en ma faveur , mais je pense à tous mes amis qui eux sont éternellement jugés sur leur couleur alors qu'ils sont tout aussi français que moi...

On trouve encore aujourd'hui en France un mélange des 3 grands groupes d'hominiens archaïques  ( Néandertal ,Cro magnon et homme de Dénisova) , c'est donc un métissage qui remonte à la nuit des temps que nous avons . Pourquoi ne pourrions nous pas tout simplement considérer ça comme une richesse ?

"Français de souche" ça ne veut rien dire , avoir des parents , des grands parents nés en France ne fait pas de nous de meilleurs français , cette notion ridicule ne devrait même pas exister...Je ne sais pas à vrai dire à partir de quand ceux qui croient en cette notion considèrent les autres comme français ?

Je suis donc heureuse que quelqu'un crie enfin haut et fort que cette notion de "français de souche" est absurde ! Je pourrais n'en avoir rien à foutre mais ce n'est pas le cas parce que comme je l'ai dis , j'en ai plus qu'assez qu'on  considère  mes amis ( et des tas d'autres personnes) comme n'étant pas français ! Être français , ce n'est pas être blanc , pas pour moi en tous cas ! Les gens dont je parle , ceux qui n'acceptent pas la différence devraient  regarder d'un peu plus prés  leurs origines , ils seraient surpris je pense...

Je ne vais pas faire des pages , je voulais juste pousser un mini coup de gueule et saluer au passage la mise au point du point ! ( bon ok elle est naze celle là ...je sors !) . Tu peux retrouver l'article ici .

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Bravo pour cet article!!!!!!!J'adore!Tu es courageuse et tu as raison de crier haut et fort ce que tu penses!!!!BISOUS

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux qu'être du même avis ... Je trouve ça blessant même ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi , malheureusement il y en aura toujours pour se croire au dessus du lot !

      Supprimer
  3. Quand j'ai lu le titre de ton article dans la liste des articles publiés récemment sur Hellocoton j'ai tout de suite cliqué. Premièrement parce que je n'aime pas "français de souche" qui signifierait que la personne n'a que des ancêtres Gaulois ce qui est profondément débiles et deuxièmement parce que ça m'a fait pensé au deuxième article que j'ai publié aujourd'hui.
    Hier soir j'ai parlé avec une fille qui me soutenait que le mec noir dans ma classe, né en France, avec des parents et même certainement des grands-parents, nés en France n'était pas Français, que ce n'était pas son pays, ses origines... Elle m'a dit "ça dépend ce que l'on entend par Français". Ca c'est vrai. Je lui ai répondu : être né en France, ayant des parents français. Elle m'a répondu : "Oui ben ça fait trop de monde alors". Je ne vais pas réécrire les horreurs qu'elle m'a dite, la capture d'écran que j'ai mise je trouve ça déjà trop... Elle n'est pas pour le brassage. Pour elle un blanc ne doit avec des enfants qu'avec une blanche, pour perpétuer la race. La race des grands blancs aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Je pense que je n'ai pas besoin de préciser ses croyances politiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu me racontes là fait vraiment peur...Je suis pour la liberté d'expression mais je pense que je ne comprendrais jamais ces gens...Cette idée du "on est blancs donc on est meilleurs" je l'ai en horreur ! C'est effrayant de voir le nombre de personnes qui pensent encore comme ça .

      Supprimer
  4. en cherchant bien on est tous immigrés quelque part. j'ai des origines portugaises, françaises, hollandaises et pourtant je suis belge. j'allais dire qu'être français (ou belge) c'est avoir la nationalité (sur papier donc) mais en l'écrivant je me rends compte du ridicule, certaines personnes qui n'ont pas la nationalité sont parfois bien mieux intégrées que celles qui ont la nationalité. la nationalité serait un état d'esprit?

    RépondreSupprimer
  5. Souvent les gens qui parlent de français/étrangers ne connaissent pas leurs origines eux-même... Je veux dire, qui peut dire qu'il est "100% français" ? Toutes les familles qui se lient depuis des centaines de milliers d'années, avec tout ça personne ne peut dire qu'il est purement français, purement marocain, purement chinois, purement américain ^^

    Personnellement, un de mes oncles a fait notre arbre généalogique et il a pas pu remonter avant 1524... Ce qui est déjà pas mal ! Il y avait donc des mini Céline Pecque à cette époque héhé. Mais sinon, je sais que j'ai du sang allemand, suisse, français, italien, portugais et suédois. Ca se croise partout chez moi. Comme quoi, c'est pas parce que je ne bronze jamais que j'ai pas du sang méditerranéen, la couleur de peau ne veut rien dire ! (même si je soupçonne mes origines de l'Est de prendre le dessus grrr, j'aimerais être toute bronzée *_*)

    RépondreSupprimer
  6. Je vais créer sur Facebook : le Cercle des Français de Souche

    Conditions : Descendant, au moins, d'un père ou d'une mère né en France ayant des ancêtres de nationalité française à partir de 1914. Soit un siècle d'origine française. Soit des grands-parents ou arrières grands-parents de souche française.

    Attestation sur l'honneur.
    Mon adhésion à ce groupe est conforme aux conditions stipulées précédemment ci-dessus.
    De par mon engagement, j'atteste être français de souche et patriote. La France est mon pays, je le respecte et je l'aime. J'en respecte les us et coutumes, les lois et les valeurs. Je respecte sa langue, ses régions, les langues de ses régions.
    J'atteste ces conditions : Que l'on soit croyant ou athée ne pose pas de barrière ou d'impossibilité à l'acceptation au sein de ce cercle. Néanmoins, je considère mon pays comme étant de culture judéo-chrétienne et sans aucune influence islamique ou autre. Les lois de mon pays sont les lois de la République. Aucune autre loi ne peut prévaloir sur celles-ci.
    Bien évidemment, être Français de souche ne dépend pas d'un nom de famille, d'une couleur de peau, ou d'une foi religieuse. Être français de souche dépend de l'ancienneté de la famille et des ancêtres français depuis de longues années sur le sol Français. Cela inclut, bien sûr, les français vivant à l'étranger.
    Deux exceptions, cependant, seront faites. Elles concernent, d'une part, les harkis et les enfants de harkis. Ces hommes qui ont largement donné de leur cœur et parfois de leur vie pour rester Français. Et, d'autre part, les légionnaires qui ont fait le choix de la nationalité française et qui l'ont obtenu en raison de leurs états de service, au service de la France, offrant bien souvent leur poitrine aux balles ennemies pour notre protection et pour la défense de la France.

    De Gaulle a déclaré, en 1965: «Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis choisi comme roi de France par la tribu des Francs qui donnèrent leur nom à la France. L’élément décisif c’est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien, et je commence à compter l’histoire de France à partir de l’accession d’un roi chrétien qui porte le nom des Francs.» - «Oublier Clovis, c’est nier la France ! Ne pas enseigner cette histoire, c’est, par ignorance ou par refus idéologique ou politicien des faits, s’interdire de comprendre comment la France est née.»

    Clovis Ier, issu de la dynastie des Mérovingiens, né vers 466 et mort à Paris le 27 novembre 511, est le premier Roi Franc baptisé. .
    Clovis est considéré dans l'historiographie comme un des personnages historiques les plus importants de l'histoire de France; la tradition républicaine reconnaît en lui le premier roi de ce qui devint la France, et la tradition royale voit en lui le premier roi chrétien du royaume des Francs.
    La France est seule et indivisible. Elle est délimitée par des frontières pour lesquelles nos anciens se sont battus et dont beaucoup sont morts afin de les défendre.
    J'atteste que l'on ne peut se considérer "Français de souche" qu'à la seule condition d'avoir des ancêtres français (de père ou de mère) depuis au moins un siècle.
    Je reconnais avoir lu, compris et accepté les conditions et j'atteste y répondre sur l'honneur.
    Je confirme en signant : "lu et approuvé"

    RépondreSupprimer
  7. J'affirme moi-même avoir de lointains ancêtres Italiens et Corses (la Corse n'a pas toujours été française).

    RépondreSupprimer